Différence entre certaines pathologies et le Trouble Borderline

Comme nous l’évoquions précédemment, il existe de nombreuses comorbidités entre le TPB et d’autres pathologies, pouvant être source parfois de diagnostic erronée (certains troubles pouvant en dissimuler d’autres). Attention cependant à ne pas confondre certains troubles psychiatriques avec le TPB

TPB et Trouble Bipolaire

Symptômes du Trouble Bipolaire

Type 1

Critères d’un épisode de manie

  • Période nettement délimitée au moins d’une semaine ou l’humeur est anormalement élevée, expansive ou irritable et d’augmentation anormale de l’activité ou de l’énergie dirigée vers un but, de façon persistante, la plus grande partie de la journée, presque tous les jours
  • Symptômes qui changent notablement le comportement habituel
    • Estime de soi exagérée ou idées de grandeur.
    • Besoin réduit de sommeil
    • Plus grande loquacité que d’habitude ou désir de parler constamment.
    • Fuite des idées ou expérience subjective que les pensées s’emballent.
    • Distractibilité rapportée ou observée
    • Augmentation de l’activité orientée vers un but (sociale, professionnelle, scolaire ou sexuelle) ou agitation psychomotrice (activité sans but).
    • Engagement excessif dans des activités à potentiel élevé de conséquences dommageables
  • Perturbation de l’humeur entraînant une altération marquée du fonctionnement social ou professionnel et présence de caractéristiques psychotiques
  • Episode n’est pas dû aux effets d’une substance ou d’une affectation médicale

Critères d’un épisode d’hypomanie

  • Les symptômes sont les même à la différence que le fonctionnement général est moins altéré
  • Période nettement délimitée d’au moins 4 jours consécutifs
  • Les critères d’au moins un épisode de manie doivent être rencontrés (essentiellement des épisodes maniaques)

Type 2

  • Les critères d’au moins un épisode d’hypomanie ET d’au moins un épisode de dépression majeure, actuels ou passés, sont rencontrés.
  • Pas d’épisode de manie
  • La survenue des épisode(s) d’hypomanie et de dépression majeure n’est pas mieux expliquée par un trouble schizoaffectif, une schizophrénie, un trouble schizophréniforme, un trouble délirant, ou un autre trouble du spectre schizophrénique et un autre trouble psychotique.
  • Symptômes de dépression ou l’imprévisibilité causée par la fréquente alternance entre périodes de dépression et d’hypomanie provoquent une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement dans les domaines sociaux ou professionnels ou d’autres domaines importants.

Trouble bipolaire et TPB

  • Caractéristiques communes :
    • Changements d’humeur fréquents
    • Irritabilité et colère
    • Impulsivité

 

  • Différences :
    • Les personnes qui souffrent d’un trouble bipolaire n’ont pasde perturbation identitaire, de dépendance affective ou d’angoisse d’abandon et plus généralement de difficultés dans les relationscontrairement à ceux qui souffrent d’un TPB
    • Les symptômes du trouble bipolaire se différencient également par la durée de l’épisode (Phase hypo(maniaque) ou phase haute et dépression ou phase basse) alors que chez le Borderline ils seraient quasi-constants
    • Enfin les changements d’humeurs (bien qu’ils soient communs aux deux) apparaissent sans raison chez les personnes qui souffrent d’un trouble bipolaire alors qu’ils dépendent bien souvent d’un évènement pour la personne borderline.

Ci-joint un document intéressant :

http://www.allodocteurs.fr/maladies/psychiatrie/bipolarite-maniaco-depressif/quelle-difference-entre-bipolarite-borderline-et-bouffee-delirante_16117.html

TPB et dépression

La dépression se caractérise par de la tristesse, une perte d’intérêt et de plaisir à l’égard des activités quotidiennes, une modification de l’appétit ou des variations du poids, une grande fatigue et/ou une perte d’énergie, des difficultés au niveau du sommeil, de l’autodépréciation ou de la culpabilité, des difficultés de concentration et des idées suicidaires récurrentes (symptômes présents depuis au moins deux semaines).

  • Caractéristiques communes
  • Humeur dépressive (tristesse)
  • Sentiment de vide récurrent
  • Sentiment de solitude et d’abandon
  • Fatigue / perte d’envi
  • Différences
  • Chez les personnes souffrant d’un TPB, contrairement aux personnes souffrant de dépression, l’humeur dépressive ne perdure pas pendant deux semaines
  • De par leur hypersensibilité, les personnes souffrant d’un TPB sont très réactives à leur environnement. Un fort stress ou une situation négative entraîne la présence de symptômes similaires à la dépression (d’où la difficulté de pouvoir poser un diagnostic parfois, des symptômes pouvant en dissimuler d’autres)

 

Avertissement

La multiplication des sites et des blogs proposant des informations non scientifiques et des prises en charge effectuées par des personnes insuffisamment qualifiées sont susceptibles de nuire aux personnes borderline ou à leurs proches. Nous vous invitons à être vigilants lors de votre choix du thérapeute.