TPB et Trouble alimentaire

Nous retrouvons généralement la boulimie et l’anorexie chez les personnes souffrant d’un trouble de la personnalité Borderline. Généralement les personnes alternent entre des phases d’anorexie (restriction de l’alimentation) et de boulimie (ingurgitation massive de nourriture). Cependant, il semble que la boulimie soit plus fréquente chez les personnes souffrant d’un Trouble de la Personnalité Borderline que l’anorexie. Pour faire face à leurs tempêtes émotionnelles, ces personnes ressentent le besoin irrépressible « de manger sans faim et sans fin ». Ingurgiter massivement de la nourriture permet de faire disparaitre leurs angoisses. Après la crise, un sentiment de soulagement mais de courte durée habitent les boulimiques. Très rapidement, elles éprouvent un sentiment  de colère, de honte et de culpabilité. Elles se trouvent « grosses » et « difformes », éprouvent du dégout pour elles-mêmes. C’est ainsi que certaines se font vomir ou prennent des laxatifs pour apaiser cet état et avoir un certain contrôle sur elles-mêmes.

Avertissement

La multiplication des sites et des blogs proposant des informations non scientifiques et des prises en charge effectuées par des personnes insuffisamment qualifiées sont susceptibles de nuire aux personnes borderline ou à leurs proches. Nous vous invitons à être vigilants lors de votre choix du thérapeute.