Supervision et échanges de pratiques

La psychothérapie des personnes borderline exige une forte implication du thérapeute. Il doit savoir créer et maintenir l’alliance thérapeutique et conserver une écoute et une posture bienveillante, face aux attitudes souvent déroutantes du patient. La gestion du contre transfert, le respect des différentes composantes du cadre thérapeutique sont quelques-uns des sujets les plus souvent abordés à l’occasion des sessions de supervision et d’échanges de pratiques organisées régulièrement par l’AFORPEL programmées en début d’année.

Afin de garantir à ses patients une prestation efficace et surtout, de se protéger de tout risque de dérive, chaque thérapeute de l’AFORPEL est tenu de participer au moins une fois par an à une session de supervision ou d’échange de pratique. Pour les thérapeutes de province, certaines sessions peuvent se faire par Skype. Elles durent alors 2 heures.

Ces rencontres sont avant tout des moments de partage qui permettent aux participants de relativiser les ressentis de découragement, de colère, d’épuisement, qui s’accumulent au fil des thérapies et de s’approprier des nouvelles ressources pour répondre au besoin d’ajustement permanent. Leur coût est inclus dans l’adhésion annuelle.

Avertissement

La multiplication des sites et des blogs proposant des informations non scientifiques et des prises en charge effectuées par des personnes insuffisamment qualifiées sont susceptibles de nuire aux personnes borderline ou à leurs proches. Nous vous invitons à être vigilants lors de votre choix du thérapeute.