Cessez de « marcher sur des œufs » Comment prévenir et gérer les tsunamis émotionnels d’une personne borderline ?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Cessez de « marcher sur des œufs » Comment prévenir et gérer les tsunamis émotionnels d’une personne borderline ?

9 mars à 19 h 00 min - 21 h 00 min

120.00€

Complètement débordée par l’émergence subite et brutale d’une émotion (colère, peur, désespoir…), incapable d’exprimer son ressenti de façon réfléchie, la personne borderline perd totalement le contrôle d’elle-même… La crise est un véritable tsunami émotionnel qui s’exprime par des cris, des menaces, des insultes, des violences contre soi ou sur les objets. Cette tempête qui envahit en un instant tout l’espace familial déstabilise et terrorise, toutes les personnes présentes. Face à une telle situation, les tentatives de raisonnement sont inefficaces et même contre productives. S’il faut se garder de répondre aux provocations verbales, il est cependant vital de savoir comment faire pour opposer des limites fermes en cas de menaces ou d’agressions physiques qui ne devraient jamais être tolérées.

Les situations sont différentes selon qu’il s’agit d’un contexte familial ou d’un contexte de couple.
En prenant en compte les suggestions des participants des groupes de l’année dernière, nous avons pris le parti de modifier le concept des groupes de parole pour les proches de personnes borderline.
C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui un nouveau format qui offre deux espaces de parole pour permettre aux différents protagonistes, les proches mais aussi le borderline avec lequel ils partagent leur quotidien, de pouvoir exprimer leurs ressentis.

 

LA FAMILLE ET LE BORDERLINE
Nous proposons deux groupes de paroles destinés aux parents d’un borderline

  1. Le 9 mars, la soirée sera consacrée à la présentation de la situation vécue par les familles d’une personne borderline
  2. Le 11 mai, la soirée permettra de tirer un bilan du niveau d’amélioration des relations intra-familiales.

LE BORDERLINE ET SA FAMILLE
Un groupe de parole qui permettra borderline de chaque famille d’exprimer son vécu et son ressenti

  1. La soirée du 6 avril sera réservée aux personnes borderline vivant au sein des familles rencontrées le 9 mars. Elles pourront exprimer en toute confiance leurs ressentis et leurs vécus et avec la garantie que leurs témoignages ne seront pas transmis à leurs familles.

LE COUPLE ET LE BORDERLINE
Nous proposons deux groupes de paroles destinés aux conjoints d’un borderline

  1. Le 10 mars, la soirée sera consacrée à la présentation de la situation vécue par le compagnon ou la compagne d’une personne borderline
  2. Le 12 mai, la soirée permettra de tirer un bilan du niveau d’amélioration des relations au sein du couple.

LE BORDERLINE ET SON COUPLE
Un groupe de parole qui permettra borderline de chaque couple d’exprimer son vécu et son ressenti

  1. La soirée du 7 avril sera réservée aux personnes borderline vivant aux côtés des conjoints rencontrés le 10 mars. Elles pourront exprimer en toute confiance leurs ressentis et leurs vécus et avec la garantie que leurs témoignages resteront confidentiels.

C’est pourquoi nous vous proposons dès maintenant de vous inscrire

  • Soit au Groupes de parole pour les parents et leurs proches:
    qui se tiendront de 19.00 à 21.00 les 9 mars, 6 avril et 11 mai 2022
  • Soit au Groupes de parole pour les couples :
    qui se tiendront de 19.00 à 21.00 les 10 mars, 7 avril et 12 mai 2022

Le montant de la participation pour les 3 sessions est de 120.00€

Pour participer, il vous suffit de vous inscrire par mail en précisant la nature du groupe (parents ou couples) à l’adresse suivante : pn.psycoach@gmail.com. Nous vous adresserons le RIB de l’AFORPEL et à réception de votre règlement vous recevrez un lien ZOOM sur lequel il vous suffira de cliquer pour rejoindre le groupe.

Détails

Date: 9 mars
Heure : 19 h 00 min - 21 h 00 min
Prix : 120.00€
Catégorie d’évènement:

Avertissement

La multiplication des sites et des blogs proposant des informations non scientifiques et des prises en charge effectuées par des personnes insuffisamment qualifiées sont susceptibles de nuire aux personnes borderline ou à leurs proches. Nous vous invitons à être vigilants lors de votre choix du thérapeute.